Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 16:10

La fin de l’année 2011 se vit un peu sous le signe de la déception : confrontés à une météo difficile et aux dépressions qui se succèdent sur le Sud, nous nous trouvons, en compagnie de nos amis de Polarwind, piégés dans le canal de Beagle et ne pouvons ni partir virer le Cap Horn, ni remonter à l’Ouest vers les glaciers de la cordillère Darwin. La déception est grande pour les « juniors » qui sont ici en contrat à durée déterminée : si Hubert a la possibilité de jouer une seconde fois les prolongations -jusqu’à la mi-janvier-, Arnaud n’a malheureusement pas cette chance et s’est envolé le 31 décembre pour reprendre ses cours universitaires aux Etats Unis.

Bilan de ces trois semaines :

- Trois journées au bout du bout du monde dans le tout petit village chilien de Puerto Toro à l’est de Puerto Williams en vue d’y attendre une météo favorable pour descendre vers le Cap Horn. Ce village est l’habitat le plus sud de la planète : dix familles, une école pour les cinq enfants du village, une salle omnisport, un minuscule cimetière qui regroupe les restes des derniers Yamanas. Grande déception pour les villageois : le bateau qui devait livrer le 24 décembre les cadeaux de Noël des enfants est différé au 31… Des centollas pêchés par Papito, un gôuter de crêpes franco-chilien à bord d’Alioth, des matches de foot fort disputés associant enfants du village et équipages, des promenades à pied (bien courtes car le village ne dispose d’aucun moyen de communication terrestre avec le reste de l’île Navarino) figureront au titre des distractions de ce lieu aussi étrange qu’inoubliable. Et puis, avec un peu de vague à l’âme, décision est prise, après cette longue attente dépressionnaire, de retourner à Puerto Williams en vue de remonter le canal de Beagle vers les glaciers.

P1050468                                                                                 Papito, roi des centollas

- Un certain nombre de journées à Puerto Williams (Chili) comprenant :

Des soirées sur le mythique Micalvi, le bateau de l’Armada chilienne qui, dans un cadre de montagnes somptueux, sert d’appontement aux voiliers de passage. Lieu de retrouvailles des équipages, on y boit un célèbre pisco sour, on se chauffe au coin du poêle, on y raconte les navigations passées et à venir, on y retrouve la trace du SNH et de Morguengry, le bateau havrais de l’ami Pierre et on y laisse un pavillon signé d’Alioth et de la SRH. o Une randonnée au sommet du Cierro Bandeira (920m) qui donne une vision à 360° sur les lacs et sur la chaîne des Dents de Navarino. Somptueux !

P1050559

                                                                                          Soirée au Micalvi

Des confrontations de sources météo bi-quotidiennes, des formalités administratives incessantes entre Argentine et Chili, entrées et sorties...

Une randonnée au sommet du Cierro Bandeira (920m) qui donne une vision à 360° sur les lacs et sur la chaîne des Dents de Navarino. Somptueux !

S3-4-Le-grand-sud 8024

                                                                  Etape lors de l'ascension du Cerro Bandeira

Une soirée de Noël mémorable : crèche vivante de la veillée de Noël avec son ange porteur de lunettes qui révèle à Hubert l’opticien, le marché insoupçonné et inexploité des habitants du paradis. Dîner à bord avec champagne, foie gras (offert par notre futur équipier Laurent C) et gâteau au chocolat d’Alioth dont Arnaud et Hubert maîtrisent dorénavant la confection à la perfection. Poursuite de la soirée au Micalvi où Hubert démontrera sa capacité à danser sur les tabourets de bar… avant de partager la fin de la soirée dans la petite « boîte de nuit » locale en compagnie de son compère Franck (Resolute), de quelques navigateurs russes du grand yacht Scorpius et des habitants de Puerto Williams.

Quelques sorties en bateau pour agrémenter le tout mais avec rapide retour au port soit que la force du vent impose de se mettre aux abris, soit que le moteur nous joue à nouveau des tours ce qui fut le cas, après une nuit de difficile remontée au près qui avait l’ambition de nous mener aux glaciers... Ce jour là, 27 décembre à 7h du matin, le moral est en berne et ce n’est que le lendemain, après un brain-storming acharné des juniors et des seniors que la raison de la panne sera détectée. Christiane, sur préconisation d’Isabelle Autissier, voisine de ponton sur Ada 2, propose de chanter une petite chanson, médication paraît-il appréciée des mécaniques défaillantes, mais sursoit à cette décision en réserve d’un cas plus désespéré.

Durant ces journées, Clémence, sœur d’Hubert passe Noël à Ushuaia, de l’autre côté du Beagle, à quelque 25 milles nautiques. Clémence et son amie Tiphaine déploieront tous les moyens nautiques et aériens pour nous repérer mais les circonstances, notamment climatiques, sont contre nous et les conditions des retrouvailles ne sont pas réunies.

Photo avion

                                                                Une première : Alioth vu d'avion (par Clémence)

Une rencontre inattendue en revanche, celle de ces trois jeunes randonneurs, Arnaud, Louis et Raphaël, tout juste diplômés des Arts et Métiers qui ont entrepris un grand tour d’Amérique du Sud : Louis se trouve être le fils d’une professeure de lycée d’Hubert et par ailleurs « l’archi » (orthographe à contrôler), ce qui signifie, en langage quat’zarts, le parrain d’Arthur, le « petit » (1m90) frère d’Arnaud qui vient de rentrer en septembre dernier à Cluny. Raphaël, lui, est le fils d’un médecin du Havre ex-collègue de Luc : ma bonne dame, que le monde est petit… Les trois compères partageront notre retour entre Puerto Williams et Ushuaia et Alioth n’est pas peu fier de son jeune et bel équipage !

P1010253

Arrivés à Ushuaia nous avons tout juste le temps de saluer Maryse et Gérard (Hakéa) qui partent tous deux pour l’Antarctique : suerte !

Question moteur, nous attendons un mécanicien lundi 2 janvier en espérant qu’il pourra endiguer rapidement l’arrivée d’air de notre tank bâbord… car une fenêtre météo se dessine et devrait nous permettre de débuter l’année… par un tour de Cap Horn. Si vous formulez des vœux à notre égard, ce dont nous vous remercions d’avance, ayez la gentilles d’en prononcer quelques uns à l’adresse de notre moteur car nous aimerions clôturer avec l'année 2011 les caprices du Seňor Nanni ! Un seul élément nous perturbe à ce jour : la corrélation évidente entre la fréquence des pannes et le nombre de cigarettes fumées par Luc. En revanche nous n’arrivons pas à déterminer si le fait de fumer provoque les pannes ou si ce sont les pannes qui créent l’incitation à fumer. A la suite d’un fort penchant du reste de l’équipage pour la première hypothèse, ce dernier met une forte pression sur l’auteur présumé des faits afin de mettre fin à ce cycle infernal. Nos temps d’attente nous donnent, entre autres, l’opportunité de réorganiser la cave d’Alioth : rouges à bâbord, blancs à tribord, voici désormais la nouvelle règle de vie du bord.

Ainsi s’achève une belle-période-malgré-tout de bons moments partagés avec Arnaud et Hubert mais aussi avec nos amis de Polarwind, Jutta, Osvaldo et Théo accompagnés de Brigitte et Jean-Yves dont nous avions eu le plaisir de faire la connaissance à Barlovento, et de leurs deux enfants la petite Léa (10 ans) et Guillaume (21 ans) que l’on pourrait dénommer « el Mago del Sur » pour son habileté à faire des tours de carte.

Arnaud qui a collecté photos et vidéos de toute cette période profitera de la qualité des connexions nord-américaines pour mettre quelques vidéos en ligne sur Facebook : il en est remercié par avance ! A bord c’est le rush des périodes de changement d’équipage : grand nettoyage, aller et retours à la laverie, plein de gas-oil par un bidonnage fastidieux, monstrueux supermarché (car les super-mercados se font rares dans les canaux), coupes de cheveux Ushuaia (à l’exception de Hubert qui ne jure que par les ciseaux de Luc), mise à jour du blog, réparations et entretiens dont une séance mécanique très attendue lundi avec un expert local…

L’année s’est conclue par une nuit fantastique « Chez Manu » en compagnie de Maoro (Pégase) et de l’équipage de Resolute. avec une pensée affectueuse pour tous ceux qui sont loin de nous, pour Arnaud qui boit le champagne à quelque 10000m d’altitude et pour nos amis d’Hakea qui doivent avoir tenu leur pari de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre dans le passage de Drake. Christiane a l'occasion de valider l'aptitude de son épaule à reprendre du service. Malgré le décalage horaire de quatre heures nous avons le plaisir de voir le lever du jour avant nos compatriotes métropolitains et de finir la soirée au-dessus des couleurs gris-rosées du canal de Beagle.

En début d’après-midi, ce 1er janvier, est arrivé notre ami Laurent . … pour de nouvelles aventures ! Arnaud et Hubert lui ont refait une cabine au cordeau : rangement, nettoyage, équipement de la couchette, les conditions sont réunies pour un excellent repos après son long voyage.

Si la fenêtre météo se confirme, nous descendons vers le Cap Horn au cours de la première semaine de janvier, puis redéposons Hubert à Puerto Williams pour poursuivre la remontée des canaux vers Puerto Natales où nous avons rendez-vous à la mi-février avec nos amis Frederick et Gérard.

Belle et heureuse année à toutes et tous ! Qu’elle vous apporte santé et bonheur et qu'elle vous permette de réaliser vos rêves.

Croyez en toutes nos amitiés

 

Le team Alioth

 

PS1 : le 2ème tournoi de cartes de la saison s’est achevé par une victoire des seniors contre les juniors, Christiane réussissant à maintenir une avance d’un point vis-à-vis de Luc pourtant parti bon dernier.

PS2 : quelques photos sont chargées sur l'album "S3-4 Le grand sud". Compte tenu des différentes sources, la chronologie n’est pas respectée et le temps manque pour opérer un classement plus rigoureux. Si une meilleure connexion le permet, d'autres photos seront mises en ligne lundi.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Famille Rio 22/01/2012 14:20

C'est avec un grand plaisir que nous avons de vos nouvelles. Tous nos meilleurs vœux pour l'année 2012, bon vent!

PS: Vincent est sur la frégate De Grâce à Cadix en ce moment. Il navigue à sa façon.

Amitiés. Nadine et sa famille

Alioth 31/01/2012 19:46



Cést vraiment gentil Nadine de nous avoir envoyé un message : des voeux très forts de santé pour vous et de bonheur pour toute la famille avec un petit salut spécial à votre marin.


Bien amicalement


Luc et Christiane



Guy 02/01/2012 21:53

hello les Alioth et tous nos voeux pour 2012, en commençant donc par ce pauvre Nanni. J'ai reçu pour Noel 2 ouvrages sur les "Marine Diesel Engines" et je pense à vous à chaque page :-)
Bravo pour l'humour qui continue, pour l'omoplate qui se re-soude, et pour le choix du rouge à babord qui me semble effectivement la bonne option.
Enfin + 1 pour reprendre la mobilisation commencée avec Christiane au Havre il y a quelques années contre les dégats de la cigarette !
Que les anges du grand Sud veillent sur vous
Papito Guy

Alioth 09/01/2012 19:41



Hola Guy


Alors potasse bien tes ouvrages mécaniques et rejoins nous rapidement à bord !


Pour ce qui est de la cigarette, les maris semblent encore plus difficiles à gouverner que les étudiants...


Merci de ta fidélité et bises à tous deux


Ch & Luc



Philippe verdier 01/01/2012 22:38

Fantastique; je decouvre votre blog en même temps que Facebook
Bravo et on vous souhaite une très riche année 2012
Cl et ph

Alioth 02/01/2012 15:06



Heureux, chers Claire et Philippe, de recevoir votre message. D'Ushuaia que nous devrions quitter ce soir où demain matin pour Puerto Williams, nous vous adressons nos voeux très chaleureux pour
2012.


Avec toutes nos amitiés


Ch&Luc



Laurent & Elisabeth BENOIST 01/01/2012 17:53

Hello,
failli vous appeler cette nuit... pour avoir des nouvelles (c'est fait, et merci une fois de plus pour ces récits détaillés et passionnants) et vous dire combien nous pensons à vous. 2012 devrait
être un super cru malgré les conneries et atermoiements que nous offrent quotidiennement presse et télé..
Aimerais bcp vous rejoindre pour qques semaines dés que les Sauveteurs en Mer me foutront la paix, ce qui devrait être possible d'ici fin mars (?), mais quel sera alors votre programme ???
En attendant.. Bonne Année et Bon Vent (dirait Georges P.).
Lt

Alioth 01/01/2012 19:46



Hello le presque jeune retraité,


Ce serait superbe de se retrouver mais malheureusement fin mars est un peu la date finale de notre programme 2011-2012 avec éventuelle venue d'un couple d'amis de Dominique sur cette période.
Créneau éventuellement possible vers mi mars (à voir car programme pas encore callé). Dis nous si tu peux envisager cette période où nous serons en principe à Puerto Montt.


Besos


Ch