Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 21:17

Arrivée d’Alioth le 9 décembre à Ushuaia, accueil de notre neveu Arnaud le 10, départ de notre sœur et belle-sœur Elisabeth le 12 : entre courses, connexions internet, service laverie et travaux divers, nous prenons le temps de visiter le musée maritime situé dans l’ancien pénitencier et de passer, tous les six, une excellente soirée « chez Manu » le restaurateur français d’Ushuaia réputé pour sa cuisine gastronomique et pour la vue fantastique de sa salle de restaurant. Il s’agissait de fêter dignement la fin d’une série d’aventures mémorables et l’entrée en matière de nouvelles explorations.

P1000740                                                                     Dominique, Luc, Christiane, Elisabeth, Hubert

 

Alioth séjourne à Ushuaia au club AFAScYN. Les services y sont spartiates mais Roxanna, bien connue du milieu nautique, veille avec une extrême attention au bien-être des plaisanciers. La Prefectura Naval, soit les autorités marines, se font pointilleuses tant sur les appels quotidiens à la VHF destinés à informer de nos position, destination et ETA (temps prévu d’arrivée) que sur les questions d’équipement de sécurité.

Au ponton, se mêlent skippers professionnels et plaisanciers. Les pros, sur de grosses unités qui hébergent nombre de passagers accourus fraîchement de l’aéroport, ont à gérer destinations et calendriers annoncés en fonction des aléas météo. Les amateurs que nous sommes : Resolute, Hakéa, Pégase, Vagualame et les quelques autres qui sont amarrés de part et d’autre du quai (une dizaine de bateaux, pas plus), savourons notre venue ici et prenons un peu le temps de vivre avant de nous projeter dans les navigations à venir. Un bateau joue dans les deux cours : Polarwind, le savoir-faire des pros et l’ambiance plaisance. On aime !

P1000777                                                                    Dominique, Hubert, Arnaud, Luc, Christiane

 

Nous découvrons Ushuaia qui se loge au fond de la baie. Son histoire est celle d’un bagne construit de toute pièce, sur dix-huit années, par les prisonniers eux-mêmes et dans des conditions extrêmes. Au milieu d’une ville devenue très touristique dans une atmosphère de station de sports d’hiver, les petites maisons des pionniers faites de bois et de tôles subsistent ça et là, et les églises des premiers  occupants dressent encore fièrement leur clocher.

L’écrin de montagnes qui encadre la ville est réellement féérique, les variations de couleurs sont superbes et Christiane et Luc ne sont pas peu fiers de voir les paquebots l’Austral, puis le Boréal, dessinés par Thibaut, s’amarrer de l’autre côté de la baie.

P1000933                                                           Un choix pour l'Antarctique : Alioth ou Le Boréal

 

Notre programme s’établit : Polarwind nous invite à naviguer de conserve à partir du 20 décembre (selon météo) pour fêter Noël entre Cap Horn et Cordillère de Darwin. Juniors et seniors de l’équipage se réjouissent de cette perspective et dans l’attente du départ décident d’une petite virée dans la baie de Lapataia, à l’ouest d’Ushuaia, en bordure de la frontière chilienne. Le soir même, nous dégustons des centollas, les réputés crabes locaux (fournis par Roxanna), accompagnés d’asperges vertes (printemps oblige !) et d’une magnifique mayonnaise due au coup de fourchette expert de Dominique.

Nous jetons l’ancre à quelques milles delà au fond de la baie de Lapataia, au pied du parc national de Terre de Feu. Le mouillage se dénomme « Fin de la Ruta » car c’est là que s’achève la route n°3 qui relie en 3079km Buenos Aires à la Fin du Monde. Le lendemain, par une journée chaude et ensoleillée, nous nous transformons en randonneurs. La partie masculine de l’équipage affronte courageusement la très physique montée au sommet du Cerro Guanaco (973m) qui permet de bénéficier d’un point de vue exceptionnel sur le Canal de Beagle et sur la Terre de Feu. Christiane, prend la tangente pour une promenade plus douce aux mollets, en bord de lac.

P1000879

L’âme de pêcheur de Luc, lourdement éprouvée par les résultats décevants qui ont marqué la descente, s’est trouvée réconfortée par la construction d’un casier à centollas. Les premiers essais sont mi-figue, mi-raisin : les centollas s’accrochent… à l’extérieur du casier.

Le 16 décembre au matin, désireux de changer de mouillage, nous portons notre choix sur l’Isla Redonda au mouillage délicat mais mené à bien avec l’appui de nos deux jeunes matelots chargés de l’amarrage à terre. L’appellation du lieu incite résolument à une nouvelle soirée crêpes préparée par Luc qui repose ses chevilles tandis que le reste de l’équipe s’offre une petite exploration à terre. La nuit le vent tourne et le mouillage est un peu inconfortable. Le départ s’avèrera délicat et nous nous promettons pour les destinations à venir de nous montrer plus généreux sur l’amarrage à terre et plus ambitieux dans la taille de nos mouillages.

Un petit mot sur une spécialité locale : le kelp. Il s’agit de longues algues extrêmement résistantes qui s’enroulent autour de la chaîne d’ancre, bloquent les safrans, menacent l’hélice du moteur mais qui ont la qualité de dénoncer les obstacles et les hauts-fonds.

Le 17 décembre, retour à Ushuaia avec l’espoir de partir lundi, en duo avec Polarwind, pour Puerto Williams, halte réputée mais aussi exigée pour formalités d’entrée au Chili. En attendant, Hubert, en compagnie de Franck l’équipier de Resolute, se fait le spécialiste de chaudes soirées au Dublin Bar dont il est le seul à pouvoir se faire l’écho. Tentative également de sortie en boîte de nuit qui porte bien mal son nom puisque le Nautico, la boîte de nuit locale, ouvre effectivement ses portes à 4h30 du matin… quand il fait déjà jour.

En cette période de fêtes, l’équipage d’Alioth souhaite vous offrir ce qu’il peut, de son bout du monde, à savoir une petite sélection (au compte-gouttes)de vidéos prises sur le vif. Une caméra Kodak (Dominique), quelques délires cinématographiques (Hubert et Luc), une ouverture d'un compte Tincelin Alioth sur Facebook (Arnaud en tutorat de Christiane): voici notre façon de vous dire BON NOEL à toutes et à tous. 

Feliz Navidad

Le team Alioth

PS1 : rectificatif : selon commentaire pertinent apporté par deux de nos lecteurs favoris, le nom de notre jeu serait Shithead et non Cheated comme indiqué dans notre article précédent. La rédaction retire donc sa suspicion désobligeante vis-à-vis de Luc… sans ajouter d’autre commentaire... Un nouveau tournoi est engagé. Arnaud, tout nouvellement initié est en bonne position, Luc en dernière. A suivre…

PS2 : Quelques photos sont sur S3-4- Le grand Sud. Et bienvenue sur Facebook pour nos premiers pas cinématographiques.

Partager cet article
Repost0

commentaires

ANDRE Yves-jean 14/01/2012 08:45

Un grand bonjour à toute l'équipe d'Alioth.

La meilleure des année à l'équipage , et que les vents vous soient favorable .

Que de belles choses à découvrir , lire et partager grâce à vous .

Bonne continuation .

Yves-jean

Alioth 31/01/2012 19:57



Bonjour Yves-Jean,


Quel plaisir de vous retrouver en ligne ! Nous savourons le bonheur de naviguer sur Alioth en pensant souvent et amicalement à toute l'équipe d'Alliage. Tous nos voeux à vous en
espérant que vous avez pu vous tourner vers de nouveaux horizons.


Avec notre meilleur souvenir


Le team Alioth



vollet jacqueline 23/12/2011 18:27

Je ne sais dans quel lieu vous serez pour Noël,le cap Horn ou chez Darwinn,mais vous m'avez donné une idée de menu pour le réveillon:des Centollas!! par contre je souhaiterai la recette.Joyeux Noël
à la folle équipée,mais aussi très bonne année à tous.J'embrasse tout particulièrement Christiane et Luc. jacqueline

Alioth 01/01/2012 00:53



Belle et bonne année à vous à cette heure où vous devez être en pleine fête ! Les centollas se cuisent comme nos bons crabes français et se mangent chauds ou froids, c'est selon mais de toute
façon mon conseil reste un peu tardif pour ton dîner de Noël.


Il faut que j'aille mettre ma tenue de réveillon : en gros un pantalon qui ne soit pas un jean avec un chemisier non repassé trouvé au fond d'un placard. Pas très chic tout cela mais qu'importe,
la soirée devrait être superbe.


Mille bons voeux !


Ch



marie france Isus 22/12/2011 19:16

hello et bonnes fêtes à tous,

D'après le ton du dernier article, je suis rassurée sur l'épaule de Christiane.
Juste une question :
Est-il possible d' accéder au 'compte Tincelin Alioth sur Facebook' , juste en consultation, sans être soi-même inscrit dans Facebook ?
Merci

Alioth 01/01/2012 00:40



A vrai dire je ne suis pas une spécialiste de facebook mais je crois que mon neveu a mis une option pour que l'on puisse y accéder sans être inscrit : le mieux est d'essayer...


Bonne et heureuse année 2012


Ch



Philippe et Isabelle HOFFMANN 21/12/2011 21:25

Ne sachant si vous allez voir ce commentaire avant ou après Noël, nous souhaitons à tout l'équipage d'Alioth d'excellentes fêtes de fin d'année ; bon vent pour l'année à venir !!!!!!!! on vous
embrasse et pense souvent à vous.
Les heureux terriens rennais.

Alioth 01/01/2012 00:38



Meilleurs voeux aux aventuriers des réveillons de l'ile de Groix !


Le team Alioth



jean-luc & dany de castafiore 20/12/2011 22:25

bravo à tous les alioth's girls & boys. joyeux noël à vous.
castafiore va retrouver lorient pour quelques semaines après avoir hérité (enfin) à la rochelle de son nouveau moteur.
à l'année prochaine !
merci de vos aventures .
jl & d

Alioth 01/01/2012 00:43



Heureux d'avoir de vos nouvelles et de savoir le moteur en place. Notre Nanni nous cause aussi bien des soucis... Donnez nous à l'occasion votre programme (sans doute bientôt sur le blog).


Tous nos voeux pour une belle année de navigation 2012. 


Le team Alioth