Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:28

  S6-1---Debut-de-saison-six 0465

Jeudi 24 avril à 20h, à l’approche des côtes, la nuit est sans lune. Nous laissons à tribord l’Ilot Infernal pour suivre sur cinq petits milles l’alignement à 59° qui mène au mouillage bien abrité de Kuto, sur la côte ouest du joyau calédonien de l’île des Pins. Partis le samedi 19 avril en début de matinée de la Baie des Iles (Nouvelle-Zélande), il nous aura fallu cinq jours et demi pour effectuer une traversée assez conforme aux prévisions : vents de secteur nord-ouest dictant une remontée au près bâbord amure, puis rapide traversée au moteur d’un zeste de zone anticyclonique pour finir sous le train des alizés de sud-est qui nous mène tribord amure à notre objectif. Moyenne de 20 nœuds de vent et sortie de toute la garde-robe d’Alioth, à l’exception de l’ORC et du tourmentin. Si nous avons un petit regret pour l’île australienne de Norfolk laissée sur le bâbord de notre route, nous sommes heureux des conditions de navigation de cette première traversée de la saison six et de l’état général du bateau. En effet, à l’exception d’une légère fuite du dessalinisateur et d’une petite défaillance de refroidissement du moteur de l'annexe, nous sommes bien proches du «tout est tombé en marche » cher à notre ami Alain (Uhambo), le philosophe-expert de la technique marine.

P4200211

S6-1---Debut-de-saison-six 0477

A notre départ, la baie des Iles est désertique et le vol planant de deux grands albatros semble nous signifier, une dernière fois, la solitude et la sérénité de cette terre de Nouvelle-Zélande si éloignée du monde. En réplique à ce prélude, les pétrels et puffins, nous réjouiront, tout au long de notre route, de leurs gracieux spectacles aériens. De façon moins poétique mais beaucoup plus gastronomique, deux dorades coryphènes rejoignent  le bord au bout de la toute nouvelle canne à pêche de Luc. Pour parodier un des dictons favoris de mon Grand-Père, je dirais volontiers : « Noël à l’hameçon, Pâques au poisson » !

P4180194

P4200209

Par chance la mer n’était pas trop agitée et nous avons pu déguster ces superbes prises, au four, à la mayonnaise, à la sarde, cru aux avocats, à l’asiatique, en ceviche… Un festival !

Du côté de l’équipage, Dominique, après un démarrage en petite forme, semble maintenant totalement remis. Luc qui s’est, dès le premier jour, écrasé un doigt dans le rabattant des ballasts, est, lui aussi, en voie complète de guérison. Outre ce florissant tableau médical, nous avons vécu six grandes et belles journées et nuits de mer en compagnie de Pierre-André qui a apporté à bord ses qualités d’excellent marin, son dévouement pour la vaisselle, son amour du bridge et de la pêche, ses ressources musicales et un intérêt naissant pour la cuisine en mer.

P4190197

P4210216

Nous débutons notre séjour calédonien par deux journées type « l’île de vos rêves » à l’Ile des Pins : une escalade du sommet de l’île (262m) où Dominique a prouvé sa forme retrouvée ; un hommage aux communards sur le site du bagne et une visite de la grotte de la reine Kanak Hortense, pour le côté culturel ; une baignade dans la paradisiaque piscine-naturelle-aquarium-géant située au nord-est de l’île et des rafraîchissements servis dans les hôtels**** pour le côté  catalogue du Club Med.

P4230239

P4240262

Nous retrouvons là la magie de la végétation tropicale, le respect dû aux sites sacrés (tabus) et le sens de l’accueil  polynésien lorsqu’à Vao les femmes du village nous invitent à déguster les plats confectionné à l’occasion d’un concours de cuisine traditionnelle : bugnas de légumes, de viandes ou de poisson cuits dans les feuilles de palmiers dans des fours enterrés, crabes de cocotier et coquillages,….

P4240312

                                  Moi j’ai tenté le bugna aux escargots accompagné d’ignames et de taros. Pas mal !

                                                            Et remarquez l'élégance de l'assiette jetable.

P4240315

P4240304

Dimanche matin, nous reprenons notre route vers Nouméa qui se trouve à 65 milles de là. Une journée parfaite : soleil, vent, majesté des paysages ET pêche d’un thon blanc. Cette partie sud-ouest de la Calédonie est très sauvage. La terre est rouge et des sommets aux rivages, une forêt dense envahit le territoire sur lequel l’œil ne décèle aucun habitat. Nous faisons une escale dans la baie déserte de Uié et repartons le lundi matin pour rejoindre Port Moselle, la marina de Nouméa où nous recevons un accueil professionnel et chaleureux. Chaud aussi : le thermomètre affiche plus de 30° en milieu de journée !

P4260355

                                                         Pierre-André met les mains à la pâte.

Durant toute cette période nous  sommes tout particulièrement proches de notre ami Jean-Pierre qui, de Basse-Normandie, alors que nous menons la belle vie aux antipodes, veille discrètement sur les travaux de la maison d’Arielle et Dominique, assure la gestion administrative de Christiane et Luc et fait l’impresario artistique pour notre amie Cécile !

Nous comptons passer une huitaine de jours sur la Grande Ile. Pierre-André qui profite de sa venue pour prendre quelques contacts professionnels -au café de la marina, bien sûr !-, devra déjà nous quitter lundi soir et c’est à trois que nous poursuivrons notre route vers le nord : îles de la Loyauté, Vanuatu, Salomon… puis vers l’ouest : Papouasie-Nouvelle-Guinée, Australie (Darwin), Indonésie…

Amitiés Kanaks avec des pensées toutes particulières pour Anne-Sophie et le team Guinard.

Le team Alioth

 

PS : d'autres photos sur l'album S6 1 - Début de saison 6

Partager cet article

Repost 0
Published by Alioth - dans Pacifique 3
commenter cet article

commentaires

Axel 10/05/2014 14:28

sa dois etre bien detre sur un bateau en plen mer et sa dois etre dure de peccer et de manger tous le tent du poisson.:)

castafiore 07/05/2014 20:10

salut les alioth,
alors vous avez rencontré les banana ?
la mer est petite.
et jolie.
bravo pour votre belle nav.
ici à athènes castafiore est prête pour s'offrir istanbul en slalomant entre les coups de nord.
on vous embrasse.
keep us posted as usual !
amitié
jean-luc & dany

Jacqueline Vollet 05/05/2014 18:43

Une idée pour les grands cuisiniers navigants que vous êtes,organiser,c'est dans le vent,un concours de cuisine à bord,genre "top chef".Je suis certaine de votre succès!!!
Bientôt le départ pour le tournoi Tonus en Andalousie"modeste destination"!!!objectif:renvoyer la petite balle jaune!!
Penserai à vous.
Jacq

Alioth 06/05/2014 02:41



Bonne idée pour le concours top chef ! A créer à l'occasion d'une croisière thématique. Je te nomme présidente du jury.


Bonne course après la petite balle jaune dans la beau pays andalou.


Plein d'amitiés à toi


Ch



Hoffmann 29/04/2014 21:24

Chère team,
Quel plaisir de vous lire et de recevoir un peu de soleil et de chaleur....
Le printemps à du mal à s'installer en France mais nous y croyons.....
Profitez bien de ces merveilles et bon courage à Pierre André pour l'atterrissage......
Bon vent
On vous embrasse.
Philippe et Isabelle
PS : process.com est à vendre.

Alioth 30/04/2014 09:03



Merci à vous de ce petit clin d'oeil saint-vaastais ! Nous penserons très fort à vous samedi lors de notre excursion sur la grande île. Nous espérons que le prix de vente de mesureprocess
permettra à Pierre-André de payer son billet retour.


Mille amitiés de nous quatre et vive la mariée !


Dominique, Luc, Christiane & Pierre-André



laurence 29/04/2014 20:41

Bonjour à tous,

Si Luc continue comme ça , vous vivrez bientôt de votre pêche ! Bon appétit donc .
Philippe et Dominique sont venus montrer le film
saison 6 aux enfants en avant-première .En bonus,il y avait quelques conseils du réalisateur pour les élèves intéressés par le montage de films .Vous avez encore captivé les petits Quettehouais !
Ils sont fiers de figurer aussi dans le blog d'Alioth .Merci!
Laurence