Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:34

 

Le 15 janvier, le bateau mis au sec, nous laissons avec nostalgie Arnaud repartir pour l’hiver moscovite et reprenons à quatre -Zabou et Laurent, Luc et Christiane- notre vie de terriens.

P1142597

P1142605

                                                                         Les volcans de l'île nord

Train, ferry, voiture, nous nous sommes donnés une vingtaine de jours pour traverser la Nouvelle Zélande jusqu’à 45° de latitude sud. Côté île nord, vue imprenable de notre Kiwi Rail sur les volcans Tongariro et Ngauruhoe, et sur les innombrables moutons qui peuplent le territoire ; puis visite de la capitale Wellington, de ses incontournables musées Te Papa et Maritime and City Museum, de la discrète maison de la célèbre écrivain Katherine Mansfield, des jardins botaniques en pleine floraison qui dominent la ville, du Parlement et de la cathédrale Saint Paul.

P1152634

                                                                                    Te Papa Museum

P1162742

                                                              La maison d'enfance de Katherine Mansfield

La traversée du détroit de Cook se fait par vent fort et mer agitée mais nous n’avons pas grand-chose à craindre du 7ème niveau de notre paquebot, et le Queen Charlotte Sound, le fjord grandiose qui mène à la petite ville de Picton resplendit sous le soleil.

P1172807

                                                         Vue de Picton sur le Queen Charlotte Sound

Côté île sud, ce sera tout d’abord la visite du Marlborough, de ses vignobles fameux pour leur sauvignon blanc, de ses bonnes tables et d’une première expérience d’hébergement en back-packers pour Laurent ! Une halte à Saint Arnaud, au cœur du Nelson Lakes National Park cerné de brume, s’égaiera d’un barbecue pantagruélique ; une autre à Christchurch, dévasté par le tremblement de terre de 2011, laisse un réel sentiment de désespoir malgré quelques reconstructions dont une très symbolique cathédrale en carbone.

P1192864

                                                              Dans les vignes du Marlborough

P1192872

                                                             Dégustation & concentration

La traversée des Alpes du sud est vertigineuse et la plate-forme avant du Transalpine nous offre une vue directe sur le paysage fantastique qui sépare Christchurch (côte est) de Greymouth (côte ouest). Nous effectuons une halte aux glaciers de Saint Joseph et du Fox que domine le Mont Cook et dont les pieds côtoient la végétation subtropicale.

P1253225

                                                                Mont Cook au coucher du soleil

Au lendemain d’un bel anniversaire fêté dignement (et délicieusement) grâce à Laurent, nous enchaînons le même jour, dans un mouchoir de poche, une promenade au pied du Fox Glacier, le tour du lac Matheson à la végétation luxuriante offrant à nos yeux ébahis des champignons « bleu schtroumf » puis une escapade sur la plage envahie de bois flottés tombés en avalanche des montagnes et chahutés par les rouleaux de la mer de Tasman.

P1243114

                                                        Pieds dans l'eau dans la mer de Tasman

Notre voyage s’achève sur les rives du lac Te Anau et la visite des célèbres Doubtful Sound* (par très mauvais temps) et Milford Sound (sous un soleil éclatant) avant de nous rendre, sur les bords du lac Wakatipu, à Queenstown, une ville joyeusement animée, entourée des vignobles les plus sud du globe et de célèbres stations de sports d’hiver.

P1273271

                                                                      Doubtful Sound

P1283364

                                                                      Milford Sound

Nous reviendrons ivres de nature et de verdure, marqués par la force des éléments qui règnent dans ces contrées : mers hostiles mais aussi poussées volcaniques et tremblements de terre qui secouent ce petit pays situé à la rencontre des plaques Australienne et Pacifique. Zabou s’est laissé envoûter par le charme de la forêt primaire et par le tempo des concerts à deux temps « forte crescendo à fortissimo » livrés par  les criquets dans les forêts sèches et ensoleillées.

Laurent, qui a l’amitié bougonne et la tendresse ronchonne, n’a pas manqué de souligner sa préférence pour la navigation en Bay of Islands mais a trouvé quelque consolation dans les équipements de golf qui sont roi dans ce pays.

P1283384

Quelques belles marches, interdites au pied endolori de Luc, ont ponctué le parcours mais le manque de charme de nombre de villes et de villages a souvent manqué aux vieux Européens que nous sommes. Nous retiendrons que la Nouvelle-Zélande est le pays du superlatif en marketing touristique et que, sur ce chapitre, il ne craint pas le paradoxe : aux côtés des très écologiques « tracks » de randonnée, véritables paradis des marcheurs,  le pays sert à profusion des vols en hélicoptère ou en hydravion, des bateaux de loisir à sensations fortes, des sites de sauts à l’élastique.

Quant à la pluie qui nous accueillera en abondance à notre retour, elle est aussi le lot des habitants des antipodes, témoin ce petit poème écrit par un randonneur et glané à Te-Anau :

It rained and it rained and rained and rained

The average fall was well maintained

And when the tracks were simply bogs

It started raining cats and dogs.

 

After a drought of half an hour

We had a most refreshing shower

And then most curious thing of all

A gentle rain began to fall.

 

Next day was also fairly dry

Save for a deluge from the sky

Which wetted the party to the skin

An after that the rain set in.

 

Anon – Fiordland Tramper – NZ 1984

 

Le vol vers la France s’est effectué via Hong-Kong pour les uns et via Tokyo pour les autres. Pour le team, la halte sera courte puisque les retrouvailles avec Alioth sont prévues le 1er avril pour 10 000 milles de traversée d’Auckland (Nouvelle-Zélande) au Cap (Afrique du Sud).

Je suis heureuse de co-signer ce 100ème article du blog** avec la connivence et la co-écriture de ma grande amie Zabou. Toutes deux, nous le dédions à Katy notre amie Néo-Zélandaise qui après quelques années françaises s'est depuis longtemps expatriée en Italie.

 

 

* le Doubtful Sound tient son nom du Capitaine Cook qui n'osa s'y aventurer, craignant de se trouver piéger dans ce fjord hostile, laissant ainsi la place de la première exploration à un espagnol qui en fera la cartographie.

** grâce à vous tous, lectrices et lecteurs, le blog a atteint près de 20000 visites depuis sa création en décembre 2009.

 

 PS : Les photos sont sur l'album Saison 5 6 - Nouvelle Zélande 4

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alioth - dans Pacifique 2
commenter cet article

commentaires

Axel 08/05/2014 12:04

bonjour !! ;) =) ;-)

trop beaux ces paysages ! cela doit être magnifique a voir !!!
Salut la team Alioth!
Axel des CM1 de Quettehou !! =)=)=)=)

sibille 19/02/2014 16:25

salut les alioth,
ce que vous avez fait jusque là, peu de bêtes l'auraient fait, comme disait à peu près henri guillaumet.
et vous voilà déjà à préparer le big jump en avril !
quant à nous, nous retrouverons castafiore (alliage 57) en mer égée dans quelques jours pour un cabotage de la mer noire en israël.
avec un bon fond d'envie d'être aussi à sec chez les kiwis asap !
bon retour en france.
amitié
jean-luc & dany

Alioth 24/02/2014 22:01



Heureux de vous savoir prêt à remettre pied sur Castafiore ! Sans doute serons nous en Méditerranée quand vous serez chez les Kiwis. Dommage de n'avoir pu faire un bout de route ensemble.
Auriez-vous la gentillesse de me réabonner à votre newsletter ? En changeant d'ordinateur j'ai perdu le lien. Bon vent, bonne route et à bientôt !


Amitiés


Le team Alioth



Jeanyves 17/02/2014 10:53

Quel bonheur de suivre votre beau voyage,
Amitiés d une rencontre Argentine

Alioth 18/02/2014 09:37



Bonjour Jean-Yves,


Quel plaisir de recevoir ce petit message qui nous ramène à Barlovento ! Nous avons laissé beaucoup de bons souvenirs, dont vous êtes, en Argentine. Espérons vous retrouver lors d'un de vos
passages en France mais cette année va être longuement consacrée à la navigation. Amitiés à partager avec toute la famille


Christiane pour le team Alioth


 


 



Armel & Noelle 17/02/2014 04:28

20001! one more comment, just for kicks.
So New Zealand seems the place to be...pity we missed out turn...may be on your second World Tour!
We're still in San Francisco...with some sun at last!
A & N

Alioth 17/02/2014 19:34



Yes, a pity you did not join ! That was a good trip and a fascinating country. See you that year on board ? When are you back to France ?


Many friendly thoughts to the whole family


Ch & Luc