Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 21:27

Samedi 19 septembre c’est le grand jour : nous retrouvons notre équipage à Roissy à 5 heures du matin, direction Salvador via Lisbonne. 16 heures et quelques bouteilles de whisky  plus tard ( ….juste une petite grève nous avons eu de la chance), pour le whisky voir le récit de Christiane, nous retrouvons Alioth à la marina de Salvador. Il est 11 heures du soir , l’heure idéale pour aller faire un énorme ravitaillement au supermarché du coin ! ……Nous deviendrons par la suite imbattables sur les ‘sucos’ avec et sans soja ( en mer certains détails peuvent avoir beaucoup d’importance !)

Moultes péripéties techniques ( Dominique et Luc sont totalement accaparés par l’armement du bateau ) , un marché local et un grand débat plus tard ( quand partir : lundi soir ou mardi matin ? sage décision : mardi à l’aube ) nous larguons les amarres direction Récife ( 400 miles au Nord) ,ce grand enfant de Luc ne pouvant résister à la tentation de faire des derniers plongeons dans le port, nous avons eu du mal à le décider à remonter sur le bateau !

3 jours de navigation nous séparent de notre destination : 3 jours ça peut être très rapide ….ou pas du tout ! La mer est houleuse et certains estomacs se révèlent assez fragiles (Arielle  et moi découvrons  les joies de la combinaison couchette + seau ) , les autres bien plus vaillants se livrent à de nouveaux jeux de société : le «  qui veut réparer le wallace ? » , la variante plus corsée «  le pilote automatique ne marche pas , c’est grave docteur ? »

Une chasse au trésor de 2 jours plus tard ( le filtre de la wallace ayant été rangé dans une boite qui ….avait été rangée dans ….bref très bien caché …Luc tu es décidément un grand enfant !) les plaques remarchent et Christiane ne cesse de nous proposer à Arielle et à moi des petits thés et autres douceurs pour agrémenter nos séjours en cabine (il faut dire que nous n’avons pas été très joueuses pendant cette traversée , qu’en penses-tu Arielle ?). J’ajoute une chose : en dépit de toutes ces petites contrariétés inhérentes à la vie à bord , l’humour et l’amitié ont toujours le dernier mot et nous sommes loin de nous laisser abattre ( nous découvrons que la capairinha peut être un grand remède aux petite maux !)

L’arrivée à Récife est encore l’occasion de nouvelles péripéties : arrivés au yacht-club , la quille refuse de remonter et nous devons , en dépit de l’aide amicale d’un bateau américain , repartir au mouillage ( ce qui nous a valu le plaisir  de gonfler l’annexe, je dis nous mais je précise quand même que je n’ai rien gonflé du tout !). Christiane , décidément d’une patience à toute épreuve ( merci pour cette leçon de bonne humeur constante face aux  problèmes de dernière minute ) parlemente inlassablement : oui , j’ai oublié de citer une arrivée tardive après la clôture de « l’appel des bateaux –qu’ on ne doit probablement pas appeler ça comme ça ! ». Un dîner au bord de l’eau clôt ces préparatifs ; en ce qui me concerne je me suis bornée à fréquenter «  l’extra » , prononcez echtra,  local et à faire une étude comparative sur les cornflakes dont Arielle s’est montrée particulièrement friande tout au long de la traversée !

J’avais complètement oublié la raison principale de notre venue à cette date : une REGATE . Ce simple mot suffit à transformer certains de nos GM  en compétiteurs féroces ( oui  il y avait un enjeu International et à ce titre un lâcher de testostérone !). Entre le confort du bateau et un noeud gagné, le choix fut vite fait et Arielle et moi réintégrèrent illico presto nos cabines respectives .Mais le plaisir de naviguer et la venue des dauphins qui jouaient avec l’étrave du bateau sont de grands moments que nous avons partagé avec émotion et  beaucoup d’amitié !

Découverte de l’île de Fernando : un choc , je n’avais jamais vu de nature aussi belle ! Nous avons passé trois jours de rêve à crapahuter et à se baigner dans des eaux paradisiaques , des poissons, des dauphins , une tortue et une baleine : du pur bonheur ! C’est avec un peu de nostalgie que nous avons repris notre route en direction de Récife et que nous avons dit adieu à notre équipage mais nous en avons gardé égoïstement la meilleure part : Arielle , lasse de barrer nuit et jour , décide d’abandonner Dominique (qui erre sur les pontons comme une âme en peine) et de faire une petite escapade à Salvador en notre compagnie . Bien t’en a pris, Arielle , car nous avons franchement bien rigolé tous les trois : visite du centre , recherche inlassable de tee-shirts pour nous faire pardonner notre absence à la maison , visite à Bonfim ( au cas où ….) , petits restos sympas , tonnes de mangues fraiches mixées et petits déjeuners gargantuesques dans notre hôtel ! De temps en temps une pensée pour nos trois marins en mer. A ce propos , a-t-on des preuves de l’existence de cette dorade miraculeusement pêchée …..juste après notre départ ? Il m’a semblé en voir une belle en plastique au musée de Fernando (cf. photo de Luc ) et avec photoshop tout est possible me semble-t-il ?    Nous avons tous les trois été ravis de cette escapade d’écoliers …qui s’est passée tellement vite !

A tous ceux qui liraient éventuellement ces quelques lignes, je n’aurais qu’un conseil à donner : ALLEZ Y !!! Ils sont super sympas nos Tincelins  ( si vous êtes un peu paresseux , évitez juste les périodes de reprise du bateau ainsi que la semaine de mise en hivernage, je pense que ce sont les plus chargées ! sauf pour apprécier la diplomatie de Christiane qui surfe avec l’aisance de l’habitude !). Pour notre part , nous vous disons encore un énorme merci , Pierre-André et moi , et nous sommes impatients de vous revoir tous les quatre «  en chair et en os «  à Paris ou à St-Vaast

PS : et en plus , ils sont diététiquements si corrects qu’on perd des kgs !

Anne-Sophe Guinard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alioth - dans América del Sur
commenter cet article

commentaires

castafiore 03/12/2010 22:31


bravo les alioth, pour vos textes et vos photos.
et pour votre périple, ça va de soi !
nous sommes de retour en france pour le fêtes, ayant laissé castafiore en martinique avec flo et moramora côte à côte.
nous irons au nautic voir le bureau alliage sur le stand alubat.
bonne nouvelle: notre perkins sera repeint par l'usine mais du coup il faudra rentrer en europe l'été prochain. on peindra un truc aux açores de notre côté !
sinon, à part des fuites fortes au près dans la soute avant, par ces foutues dorades (sur les livres !) et par les jaumières, tout va bien à bord.
le 53 no1 de b. kudenek est toujours en hivernage à grenade.
bon vent à tous.
dany et jean-luc de castafiore


Alioth 08/12/2010 19:06



Merci de toutes ces nouvelles et de Castafiore et du team Alliage. Dominique est au salon actuellement. Très joyeux Noël en famille et bon retour vers la fraîcheur française.


Amicalement


Les 2/3 du team Alioth