Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 14:08

A Quettehou, en ce 4 septembre, les élèves de Laurence font leur entrée en CM2 et il est grand temps de relater la fin de l’aventure que le team Alioth a partagée avec ses jeunes amis  de CM1 au cours du premier semestre de l’année 2012.

Pour mémoire, l’histoire naquit un certain jour de novembre 2011 où le team Alioth reçut, à Buenos Aires, un message de Dominique de B., responsable de la section Jeunesse au Festival du livre de Saint Vaast la Hougue. Proposition est faite d’un partenariat avec  Laurence et sa classe de CM1 de l’école élémentaire de Quettehou. Peu à peu, le blog se fait le véhicule naturel de nos échanges et questions et réponses s’échangent des bords de la Manche aux rives de l’Atlantique et du Pacifique. Au fil des escales, nous apprenons à faire connaissance, nous évoquons notre navigation et notre mode de vie à bord tandis que nos jeunes amis, sous la houlette talentueuse de Laurence, nous écrivent poèmes sur la mer et rêves de voyage.

Alors que nous sommes dans le sud patagonien, une séance spéciale « Alioth » a lieu à l’école, en février, en présence de Dominique de B. qui nous réjouira d’une photo de toute la classe nous gratifiant  d’un très souriant bonjour.  A cette occasion, sous l’œil averti de Philippe de B. et de sa caméra, se profilent  les premières images d’un film destiné à retracer les charmes de notre histoire partagée.

100_0450.JPG                               Salut amical des CM1 reçu par le team Alioth à Puerto Natales (Chili) en février 2012

 

Au retour d’Amérique du sud et sous la direction de Laurence, une rencontre s’organise entre équipage et élèves : elle se fera le 14 juin dans la salle de classe. Dominique T. étant retenu à Paris à cette date, ce sont Christiane, Laurent (équipier de la saison 2012) et Luc qui retourneront pour  une matinée sur les bancs de l’école.

Petite mise en scène d’arrivée : nous ne sommes plus à Quettehou mais à Ushuaia. Trois bateaux Epsilon, Sirius et Véga, respectivement skippés par les trois protagonistes accompagnés chacun de neuf équipières et équipiers, partent le lendemain pour descendre virer le Cap Horn…

Les bateaux  préparent très activement leur départ. Chacune, chacun se doit de réfléchir à ses tout derniers préparatifs  mais aussi aux  qualités qu’elle ou il va apporter pour contribuer à la bonne ambiance du bord. Que de perplexité face à cette difficile question !

Et puis les équipages, carte et bulletin météo à l’appui, se confrontent à la navigation : tracé de la route à prendre, calcul des caps et des distances, contraintes liées aux prévisions de vent, abris  en cas de mauvais temps, sont étudiés avec minutie.

On évoque les notions  de mille nautique  et de nœud marin, on situe les points cardinaux, on s’intéresse aux formalités à effectuer entre Argentine et Chili sans oublier  l’importante question de l’approvisionnement du bord.

Après cet intense moment nautique, place est faite à la poésie. Nos navigateurs se font choristes et, dans une classe un peu bousculée par tant d’évènements, s’élève  « Heureux qui comme Ulysse » le beau poème de Joachim du Bellay joliment interprété par Ridan. Mais les chanteurs se font aussi conteurs et nous lisent à plusieurs voix l’histoire du morse et de l’explorateur : une jolie fable sur la suffisance de l’homme et sur son incapacité à comprendre le monde qui l'entoure. Sur le même registre, des poésies suivront, déclinées par les enfants à partir du savoureux poème de Madeleine Le Floch "Vert de mer" :

 

Un poisson connaissait par cœur

les noms de tous les autres poissons.

Il connaissait les algues, les courants,

les sédiments, les coquillages.

C’était un érudit.

Il exigeait d’ailleurs qu’on l’appelât

« maître » !

Il savait tout de la mer

Mais il ignorait tout de l’homme.

Et un jour il se laissa prendre au bout

d’un tout petit hameçon.

 

Nos jeunes amis acceptent avec enthousiasme de signer notre carnet de voyage et nous sommes touchés de l’affection et de la reconnaissance qui transparaissent dans leurs propos.

La matinée d’échanges riches et chaleureux se clôture sur quelques photos et anecdotes du voyage dont une certaine histoire de condor si magnifiquement racontée par Laurent qu’elle lui vaut tous les suffrages. Nous sommes saisis par la qualité du travail fait par Laurence, par l’intérêt porté au sujet par les enfants, par le flot incessant de leurs questions. Le tout sous l’œil attentif de la caméra de Philippe déterminé à monter, à partir des séances de février et de juin, le film de notre rencontre.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là : le 26 juin une soirée organisée dans la halle aux grains avec l’appui de Nicole, directrice de l’école de Quettehou, et de la Communauté de Communes permet d’accueillir les parents de nos vaillants marins. Pas de repos en cette fin d’année pour  Laurence qui dresse le fil conducteur d’une soirée où chaque enfant raconte une séquence de notre histoire commune.   Le film de Philippe B. s’invite en 2ème partie permettant aux parents de vivre en direct la vie scolaire de leurs enfants et de comprendre cette aventure maritime qui a si souvent  tinté à leurs oreilles. Le tout s’achève sur un buffet de gâteaux dont la richesse souligne le cœur mis par toutes et tous au succès de la soirée.

23-pochette-DVD-CM1-Alioth-bis.JPG      Montage réalisé par Ph. de B pour la pochette du film "Les CM1 de Quettehou au Cap Horn"

 

Le 5 juillet, jour de la sortie des classes, Dominique T., très attendu par les élèves,  vient rendre visite à la classe. Mais si la date officielle des vacances a sonné,  Laurence a encore un lourd travail à mener : celui de la présentation du travail de sa classe de CM1 au Festival du livre de Saint-Vaast la Hougue des 21 et 22 juillet 2012. Dominique L., son mari, fabriquera pour la circonstance un impressionnant support en bois qui permet de tourner les pages d’un grand livre expliquant comment des petits élèves de CM1 en sont venus à se frotter aux vents austères du détroit de Magellan.

Durant le festival, le journaliste Michel Leuvron orchestrera  une interview de Laurence accompagnée de Lucas et Enola, deux de ses élèves, et des membres du team Alioth. Ce moment marque la fin de l’aventure tandis que Philippe de B. présente son film « Les CM1 de Quettehou au Cap Horn » dans la salle de projection du festival.

 

Que dire de cette aventure singulière ?

Qu’elle fut une belle histoire d’amitié intergénérationnelle sur fond de mer, de rêve et de voyage.

Qu’Internet fut un support merveilleux qui nous a permis d’échanger et de nous instruire les uns des autres.

Qu’en voyage, les rencontres imprévues ne sont pas toujours celles qu’on imagine.

Que les professeur(e)s des écoles -et leurs conjoints !- ont une créativité, une énergie et une patience qui font notre admiration ; les organisateurs du Festival du livre de Saint-Vaast la Hougue aussi.

Que le sillage apporté par Alioth dans les têtes et dans les cœurs de nos jeunes amis y ouvrira peut-être quelques pistes insondables ; comme de notre côté, sans aucun doute.

Au printemps 2013, la classe de CM2 suivra les cours de voile scolaire sur le plan d'eau saint-vaastais : nous souhaitons bonne mer et bon vent à nos jeunes moussaillons et une bonne rentrée à toutes et tous. A bientôt et bien amicalement

Christiane, Dominique, Laurent et Luc

Et pour fêter avec humour (ou dérision...) ce jour de rentrée n'hésitez pas à consulter : 

http://www.dailymotion.com/video/xb29uf_isabeau-de-r-lecole_fun

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BENOIST L 04/09/2012 21:40

Tjrs aussi superbe.... Non coments ! Nous adorons !
Lt & Zabou