Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 14:13

Les grandes vacances brésiliennes terminées, il s’agit, avant  de rentrer en ‘oreretama’, de procéder à l’hivernage de notre cher Alioth que nous allons laisser en Argentine pour six mois. La période se décline pour nous sur trois registres :

San Isidro et San Fernando

Barlovento et Puerto Chico

Théo, Jutta et Osvaldo

L’hivernage débute par une longue période prospective de marches et de démarches à la recherche d’une marina. Ici la question est particulièrement complexe car les Argentins sont des marins et des voileux et dans les banlieues chics de l’ouest de Buenos Aires, sur le Rio Lujan, se situe une bonne trentaine de marinas concentrées entre les deux petites villes de San Isidro et San Fernando. C’est ainsi que, de Buenos Aires où nous résidons dans un premier temps dans les eaux du  superbe Yacht Club Argentino, nous consacrons de longues journées depuis la gare ferroviaire de Retiro, jusqu’aux gares de San Isidro, Vittoria ou San Fernando, à visiter les clubs et marinas qui se succèdent le long du fleuve sur des dizaines de kilomètres. En dépit d’une sélection rigoureuse faite en amont, nous entreprenons un nombre significatif de visites afin de trouver le compromis optimal combinant potentiel d’accueil d’un 53 pieds, travel-lift ou grue ad hoc et plate-forme technique de qualité, le tout à un coût abordable et dans une ambiance de course contre la montre à une époque où les bateaux affluent : ceux -dont nous sommes- qui venus du Brésil préparent leur descente vers le sud ou les autres qui, de Patagonie,  remontent hiverner tranquillement vers le nord.  Nous aboutirons finalement à une conclusion satisfaisante et en juste à temps : un hivernage à San Fernando au charmant club de voiliers de Barlovento dont nous concluons la liste des inscriptions et une mise au sec du 4 au 8 avril sur le terre-plein voisin de la marina de Puerto Chico.

13- Club de veleros de Barlovento

           Club de Veleros de Barlovento

 

Hivernage rime avec carénage, nettoyage, décapage, ponçage, déballage, matelotage, accastillage, remue-ménage …  Autant dire que la période est fastidieuse même si elle s’opère, sinon dans la joie, au moins dans la bonne humeur. La « to do list » est longue et nécessite le recours à de nombreux fournisseurs et prestataires dont la recherche ressemble à un savant jeu de pistes. Par chance le site de San Fernando est du meilleur niveau depuis les grandes boutiques nautiques qui ont pignon sur rue jusqu’aux petits ateliers cachés qui révèlent des trésors dans les endroits les plus reculés.

La période exige aussi huile de coude, réflexion et contorsions enrichies d’un brin de patience et de détermination. Les surprises bonnes ou mauvaises viennent bien sûr pimenter le parcours, tel le devis de carénage de Puerto Chico qui nous incite à compléter notre panoplie de combinaisons du bord de tenues intégrales de peinture pour nous attaquer vaillamment à l’ouvrage.

Pour nos nombreux  travaux, nous pouvons heureusement compter sur le soutien moral et effectif  de l’indéfectible caisse à outils Facom mais aussi des seaux de Catherine et François, des éponges de Marie-Ange et Thibaut, de l’acide pour inox d’Annie et Philippe et de la chemise décolorée de Marie (VSF – mars 2010 !) qui font tous… bon ménage.

Nous vous passons les détails de la liste fastidieuse des travaux entrepris, à l’exception de quelques éléments novateurs : l’installation d’un hydro-générateur ‘Watt & Sea’ qui  est à l’eau ce que l’éolienne est au vent et qui devrait, en mer, améliorer assez considérablement notre production électrique, et la création d’un superbe fichier informatisé de gestion des pièces détachées et consommables créé par Dominique qui permet au bord de passer à une gestion en inventaire permanent avec renouvellement quasi automatique des commandes… Classe !

34- Pintura

La vie de marins est aussi l’occasion de belles rencontres. Depuis notre passage à Piriapolis (Uruguay), Alioth s’est lié à Polarwind,  le voilier des très chaleureux et sympathiques Osvaldo, Jutta et Théo et les deux bateaux sont désormais voisins pour quelques mois à Barlovento. Jutta et Osvaldo* préparent actuellement leur bateau pour faire du charter en Patagonie et Antarctique et compte tenu de leur expérience, il n'est pas exclu que nos deux bateaux naviguent quelque temps de conserve au cours de la saison prochaine : belle perspective pour le team Alioth !

Interdits de vie à bord durant la mise au sec d'Alioth, c’est sur Polarwind que nous avons le plaisir de passer quelques soirées fort sympathiques et nuits tout à fait confortables. Le très attachant petit Théo, 2 ans et demi, outre son incroyable pied marin, parle couramment l’allemand et l’espagnol, comprend assez correctement l’anglais et sait répéter sans accent les mots ou expressions françaises que nous échangeons entre nous. Il vient de faire cette semaine sa rentrée dans un jardin d’enfants de San Fernando dont il porte fièrement l’uniforme : inutile de souligner que Théo sait  émouvoir nos âmes de grands parents.

37- Théo, Jutta et Osvaldo sur Polarwind

Nous ne passerons pas sous silence la visite à bord d’Alioth, à Buenos Aires, de Jenna et de Charlotte. Françaises tout juste diplômées  de leurs études en  design, elles débutent un grand tour d’Amérique du Sud pour le double plaisir du voyage et d’un travail de création de tissus à partir de modèles traditionnels sud américains. Elles ont tous nos encouragements et nous leur souhaitons une belle aventure en espérant que le blog qu’elles souhaitent créer nous permettra de rester en contact.  Suerte las chicas !

Cet article, le 24ème mis en ligne au cours de cette saison,  conclut sept mois magnifiques de la merveilleuse course Recife-Fernando de Noronha, à la belle ville de Buenos Aires et à l’accueillant site de San Fernando en passant par la ravissante Buzios, la merveilleuse Rio, les sites enchanteurs d’Ilha Grande et de Paraty, les vagabondages dans le Minas Gerais, la puissante Sao Paulo, les îles fabuleuses d’Anchieta, Vittoria et Ilha Bella, et le très attachant Uruguay.

Finies les grandes vacances brésiliennes, sa musique, ses plages et ses baignades. La saison à venir, entre 40èmes et 56ème parallèles, nous donne d’avance un peu le frisson… de l’aventure et de la température. Nous aurons au cours de l’été, l’occasion de vous donner quelques informations rafraîchissantes mais le blog d’Alioth va se mettre au diapason de sa raison d’être et hiverner quelque peu. Merci de nous avoir suivis et encouragés. N’hésitez pas à nous faire part des suggestions qui pourraient améliorer les compte-rendus de notre parcours : nous essaierons d’en tenir compte dans la limite de nos capacités.

Amistad !

NB : l’album correspondant à cet article est enregistré sous l’intitulé AS12 - Hivernage

‘Notre terre, notre maison’ en indien Tupi

Cf. article ‘Uruguay’

* Si vous rêvez de Patagonie et d'Antarctique allez visiter le site : www.polarwind-expeditions.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

hoffmann 11/04/2011 20:30


Bon retour et à très bientôt sur la terre normande.
L'été arrive en France.
Bon vent.
Isabelle & Philippe


Alioth 12/04/2011 19:30



Merci et à bientôt pour un petit dîner au Café de France ou à la Marina !


Bises argentines du team.



castafiore 09/04/2011 01:23


coucou les alioth,
bravo pour tout ce que vous avez fait.
ce fut un bonheur toujours renouvelé de vous lire.
bon courage pour la suite.
n'hésitez pas à proposer aux alliage men votre fichier de gestion des spare parts !
quant à nous, nous avons visité de fond en comble santo domingo et nous préparons à viser les turks et caïcos, puis sans doute cuba.
le retour en europe avec castafiore depuis new york reste prévu pour la réfection de la peinture moteur (dont nous venons de changer l'inverseur, no comment !)
nous serons en france au coeur de l'été, prêts à vous rencontrer pour échanger nos expériences.
hasta la vista
dany et jean-luc


Alioth 09/04/2011 13:40



Bonjour les Castafiore,


Nous venons tout juste de lire votre article sur Saint Domingue et nous vous suivons avec bonheur également. Dominique va bien sûr vous envoyer le fichier dès qu'il sera complètement finalisé,
c'est à dire très prochainement. 


Reprenez contact quand vous serez en France. Nous serons entre Paris et Normandie + bref passage à Lorient de mai à octobre et serions très heureux de vous rencontrer.


Amitiés et bonne route !


Le team Alioth