Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 22:08

Le voici l’article redouté, celui qui marque d'un point final une merveilleuse échappée nautique de cinq années et demie.

Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)
Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)

Angra do Heroismo - Ile de Terceira (Açores)

Profitons tout d’abord de notre dernière escale.  Terceira en fut l’élue, choix que nous n’aurons pas lieu de regretter. Si le temps se fait trop court pour explorer l'île sous toutes ses facettes, la ville historique d’Angra de Heroismo nous y offre un accueil spectaculaire. Ce sont en effet les San Joaninas, sans doute la plus grande fête des Açores, organisées dans le splendide cadre architectural d’un centre ville élu en 1983 au patrimoine mondial de l’humanité. Sous les illuminations aux couleurs de la ville et sur d’immenses tapis rouges qui couvrent les chaussées pavées, spectacles et orchestres animent la fête dans une ambiance joyeuse et bon enfant. 

 

Les festivités des San Joaninas où l'on croise la poule aux oeufs d'orLes festivités des San Joaninas où l'on croise la poule aux oeufs d'or
Les festivités des San Joaninas où l'on croise la poule aux oeufs d'orLes festivités des San Joaninas où l'on croise la poule aux oeufs d'or

Les festivités des San Joaninas où l'on croise la poule aux oeufs d'or

Notons que notre escale à Angra nous aura valu une rencontre inattendue avec Flo, sister-ship d’Alioth et n°2 de la série des Azzurro 53. Flo repose au sec sur le terre-plein de la marina en attente de quelques travaux. En 2008, Florence et Michel, ses propriétaires, nous avaient très cordialement conviés à Lorient à une sortie en mer sur Flo en vue de nous faire découvrir les talents de l’Azzurro 53. Notre Alioth qui ne connaissait pas encore son nom, n'en était alors qu'au stade de la coque en aluminium. Florence et Michel sont malheureusement absents lors de notre passage mais cette rencontre atlantique nous permet de rétablir avec eux un contact perdu au fil des années.

Avant de quitter totalement les Açores, nous avons plaisir à souligner la grande qualité des marinas qui nous ont accueillis à Flores, à Horta et à Angra.  Langue française, amabilité, niveau des infrastructures et des prestations... Chapeau les Açores !

 

Flo, Alioth et le taureau à la MarinaFlo, Alioth et le taureau à la Marina
Flo, Alioth et le taureau à la MarinaFlo, Alioth et le taureau à la Marina

Flo, Alioth et le taureau à la Marina

Mais que l’océan est immense et la terre petite ! Nous voici à 1300 milles de l’arrivée. Le vent de secteur sud-sud-ouest nous ouvre un boulevard et les cieux semblent vouloir marquer notre final d’une facétieuse mise en scène. Les adieux se font déchirants -pas pour la grand-voile heureusement ! Un gros coup de vent non annoncé nous vaut un ciel chargé de gris qui contient péniblement ses larmes, les vagues explosent en sanglots déferlants et notre sillage agité ferme le ban des 48000 milles que nous abandonnons derrière nous.

 

Un thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petitUn thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petitUn thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petit
Un thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petitUn thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petit

Un thon jaune à l'actif des pêcheurs et enfin une photo où Jean-Michel a l'air (presque) petit

Jean-Michel, transfuge de Delphinabo, le Sun Odissey 40 sur lequel il court des Normandie-Solo, Transmanche et autres régates havraises, aurait aimé vivre une traversée un peu plus de douceur. D’autant que Christine, en séjour à Perros, bénéficie des rayons ensoleillés d’un anticyclone… qui bloque « notre » dépression sur l’Atlantique. S'il lui faut s’amariner, notre co-équipier prend vite ses marques. En marin confirmé, il n’aura guère lieu de se plaindre : spinnaker et gennaker, un ris, deux ris, trois ris, un solent endorulé, déroulé pour être réenroulé, des pointes de vent à 47 nœuds : rien ou presque de la gamme des manœuvres d’Alioth ne lui aura échappé.

 

S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN

Nous « emmanchons », sous gennaker puis sous spi, soleil radieux à l’appui. C’est la seconde partie de la mise en scène : après les adieux tumultueux à l’océan, bienvenue en Manche, le terrain de jeu nautique de nos jeunes et moins jeunes années auquel nous devons tant… 

 

 

 

S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN

Le samedi chacun met la main à la pâte, et Jean-Michel plus que tout autre, pour la préparation du grand dîner de clôture. Le dimanche le final nautique est splendide. Une pensée à destination de Perros, une autre vers le cap Fréhel, puis nous passons Guernesey, les Casquets, Aurigny, franchissons courants et marmites tandis qu’un pigeon voyageur a trouvé refuge à bord… Le vent, fixé sur l'objectif, ne lâche rien jusqu'à notre entrée sous spi dans la grande rade de Cherbourg.

Là, énorme surprise : un comité comme seuls les saint-vaastais savent les organiser nous attend sur les jetées puis au ponton : ILS SONT VRAIMENT PHENOMENAUX !

 

S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN
S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN
S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN
S7 - 12   FINS7 - 12   FINS7 - 12   FIN

A 21h30 Alioth est amarré dans les eaux de Port-Chantereyne. C’en est fini du tour du monde et je n’en reviens pas…

Merci la mer, merci le vent, merci Alioth !  Merci à vous tous qui, d'une manière ou d'une autre, avez pris part à l'aventure !

Si la météo le permet, Alioth devrait poursuive sa route jusqu'à Saint-Vaast le 14 juillet au petit matin en vue d'être en temps et en heure pour les flons flons de la fête nationale.
 

Souvenir de l'arrivée d'Alioth à Saint-Vaast en août 2009 (merci Gérard pour l'envoi de ces photos)

Souvenir de l'arrivée d'Alioth à Saint-Vaast en août 2009 (merci Gérard pour l'envoi de ces photos)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

soizic 18/07/2015 12:04

Bravo pour votre voyage que j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt , et bien sur une point de jalousie...
vous nous avez fait rêver, merci.
En cas d'escale à Loctudy sud-Finistère:0623213712

Alioth 18/07/2015 22:50

Si Soizic tu as pour nom Le Tinier,ton message est le plus beau cadeau de mon retour à terre !!! Cela valait le coup de faire un tour du monde pour te retrouver... Appel promis lors de notre prochaine venue en Bretagne sud, sans doute à l'automne. Ch 06 82 88 14 04

Christiane 18/07/2015 22:42

Si Soizic tu as pour nom Le Tinier, ton message est le plus beau cadeau de mon retour à terre !!! Cela valait le coup de faire un tour du monde pour te retrouver... Appel promis lors de notre prochaine venue en Bretagne sud, sans doute à l'automne. Ch 06 82 88 14 04

Anne 13/07/2015 12:49

Bravo Team Alioth. Belle arrivee festive a ce que je vois. Sommes au Vanuatu dans des endroits perdus en route vers Luganville pour faire la sortie et commencer la longue route"big leg" comme ils disent ici.bonne fete du 14 juillet, a bientot, bises tropicales et pacifique de Uhambo

Alioth 21/07/2015 10:02

Chers Anne et Alain, cher Uhambo,
C'est très émouvant de vous imaginer tout au bout du bout du Pacifique et peut-être même déjà dans les passes du détroit de Torres. Réservez à la marina de Darwin si vous souhaitez y séjourner et préparez vous à la paranoïa des autorités australiennes et au choc des extrêmes dans ce pays de la démesure. Nous pensons beaucoup à vous et Alioth qui s'ennuie déjà au port salue très amicalement Uhambo en lui souhaitant bonne route.

Guy 11/07/2015 20:12

Fantastique ce que vous avez fait les amis... Une fois encore vous nous bluffez.
Et je ne suis pas inquiet pour la suite, vous avez montré que vous aviez de l'énergie et de la passion. L'avantage que je vois à votre retour c'est qu'on vous verra davantage? :-)
C'est notre souhait
Bises à toute la famille
Dominique et Guy

Christiane 13/07/2015 10:06

A vous de jouer maintenant ! Merci de votre fidèle amitié et à un de ces quatre sur terre ou en mer. Avec toutes nos amitiés. Ch pour le team

ESNOL 07/07/2015 07:17

Chapeau les artistes! What now?..Tour du Monde en avion solaire?
On vous attend pour une escale sur la route de Nantes.
Enjoy!
Armel & Noelle

Tincelin ch 07/07/2015 09:24

Coucou les bretons du sud. Pensée pour vous aussi en passant la Bretagne ! Pour la suite, c'est un peu page blanche. Il faut voir si on arrive ou non à se séparer d'Alioth. Sinon encore des voyages en marins ou en terriens pour le plaisir de s'évader et de découvrir. Un voyage à Vannes aussi sûrement, peut-être à l'automne... Toutes nos amitiés en attendant le plaisir de vous retrouver.